Fourmis charpentières et volantes dans la maison : Pourquoi et que faire ?

L’infestation de fourmis charpentières à l’intérieur des habitations est l’un des types d’attaques d’insectes les plus difficiles pouvant être exposés aux humains. Si c’est votre situation réelle, la solution la plus efficace pour résoudre le problème depuis ses racines, est de contacter un  exterminateur professionnel. 

Mais cela n’empêche pas d’apprendre à propos ces insectes, comment ils vivent, ils se déplacent et pourquoi il sont dangereux.

  1. Quels sont les caractéristiques de la fourmi charpentière :

Cet insecte acquiert plusieurs caractéristiques qui le distinguent des autres fourmis, si vous le connaissez, vous pourrez diagnostiquer les espèces de campements de fourmis à l’intérieur de votre maison. Quels sont les caractéristiques spécifiques de fourmis charpentières?

  • Cette fourmi a plusieurs nom, camponote, gâte-bois et fourmi charpentière. C’est parce qu’elle habite les arbres et les construction et les éléments en bois (les sous-sols, le cabanon, les murs, les planchers…) . Et surtout celles qui se trouvent près des sources d’eau, le climat humide est très approprié, et il les aide à se stabiliser et à se reproduire.
  • Elle a une taille qui varie entre 6 à 25 mm. Son corps est divisé en trois parties, avec des antennes segmentées. 
  • Elles ont une couleur entre le noir et le rouge avec des taches jaunes et brunes.
  • Les fourmis charpentières adultes sont mâles et femelles et se divise en deux catégorie, soit les rennes et les mâles qui sont ailés (à l’âge d’accouplement ), soit les ouvrières qui n’ont pas d’ailes. Et elles vivent jusqu’à 25 ans.
  • Les fourmis charpentières ne mangent pas le bois, mais creusent plutôt leur maison à l’intérieur, car elles se nourrissent de sources végétales ou animales, comme les petit insectes.    
  1. Comment les fourmis envahissent-elles les habitations humaines  :

Les fourmis gâte-bois entrent dans les habitations humaines à la recherche de nourriture. Comme elles sont de petite taille, elles n’ont aucune difficulté à traverser les petits trous qui se trouve part tout. Elles se faufilent à travers, les zones les moins isolées à côté des fenêtres et en dessous des portes, les bois de chauffage et même les câbles téléphoniques.

Après avoir traversé les murs, les camponotes vont construire leurs nids et installer les colonies. 

  1. Où et comment s’installent les gâte-bois :

la faufilant est finie et toute la colonie a emménagé dans la必利勁 maison. À l’étape suivante, les fourmis charpentières commencent à construire leurs nids. La nidification des fourmis charpentière commence en printemps. Les fourmis ouvrière (mâle, femelles stériles et reproducteurs) commencent à chercher le meuble les murs… et tous ce qui en bois pour creuser dedans. Leurs galeries sont très profondes même plus que les termites. Une fois la fourmilière est prête, la reine commence à pondre ses œufs. La fourmi pondeuse se met à la recherche d’un nouveau nid dès que sa fourmilière déborde. L’établissement de colonies de fourmis s’aggrave rapidement, il faut donc agir rapidement et contacter le service d’élimination des fourmis pour pouvoir contrôler la situation et éviter de graves dommages.     

  1. Signes d’invasion par les colonies de fourmis charpentières :

Avoir des fourmis charpentières à votre domicile est parfois très remarquable.

  • Voir les fourmis gâte-bois, une ou plusieurs à l’intérieur de votre logement. C’est petits insectes se déplacent à la recherche de nourriture surtout le soir. 
  • Il est possible qu’elles sont installées dans un arbre, le bois de chauffage et même poteaux de téléphone. Et elles entrent chez vous à la recherche de nourriture
  • La deuxième possibilité, c’est les fourmis ont vraiment creuser leurs nids à l’intérieur de votre maison. Dans ce cas vous allez remarquer beaucoup plus d’indices.
  • Détecter les fourmis charpentières à l’intérieur, en plein hiver, est une preuve définitive d’un ou plusieurs nids implantés quelque part dans votre maison.   
  • les amas de bois, sur le sol, près des fenêtres, dans les placards de cuisine… signifie qu’il y a un nid de fourmis gâte-bois. En effet ces fourmis ne mangent pas  le bois mais elles creusent dedans pour construire un abri pour héberger la colonie. C’est pour cela qu’il se trouve souvent sciures de bois sur votre plancher.
  • Contrôler les endroits les plus humides, tel que l’évier de cuisine. Ces insectes nuisibles préfèrent s’installer dans les milieux humides.
  • À l’arrivée du printemps, vous trouverez des fourmis ailés, qui sortent des colonies. Ce sont les fourmis charpentières adultes mâles et femelles, elles sont prêtes à construire de nouveaux nids. Après l’accouplement le mâle meurt et la fourmis reine perd ces ailes.
  • Il n’est pas nécessaire pour les fourmis de creuser leurs nids dans le bois, il est possible que les fourmis s’installent à plusieurs autres endroits, tels que le grenier, les vides entre les murs, derrière les tiroirs, dans les portes creuses, dans les anciennes bibliothèques derrière les livre…
  • Pour ces raison qu’il est impératif de contacter un Exterminateur professionnel. sans expérience, il est presque impossible de pouvoir repérer tous les nids pour les détruire, malgré que le marché est plein de produits chimiques qui aident à éliminer les fourmis charpentières.                          
  1. Comment prévenir les infestations de gâte-bois :

Après avoir apprendre à propos la fourmi charpentière, ces caractéristique, son comportement et les milieux favorables pour la nidification. Voici quelques conseils pour éviter le pénétrée de ces insectes dans votre habitation.

  • Garder le bois de chauffage en dehors de votre résidence :

Ne jamais ranger le bois de chauffage à l’intérieur de votre maison, cherchez un endroit sec et un peu loin. Inspectez bien les bûches de bois avant chaque utilisation.

  • Prenez soin du calfeutrement des fenêtres et des porte :

Si le pourtour des portes est des fenêtres est accessible, les fourmis charpentières pourront passer à l’intérieur de votre habitation. Calfeutrez bien ces parties pour éviter la pénétration des gâte-bois chez vous.

  • Évitez les infiltrations d’eau :

Les infiltration d’eau à l’intérieur de votre habitation et surtout des pièces composées en bois (tel que la cuisine), permet de former un milieu favorable pour la nidification des colonies de fourmis charpentières. Surveillez régulièrement d’installation d’eau et réparer les pannes le plus tôt possible.

  • Entreprenez le bois humide :

Le bois humide ou encore pourri est la matière préférée pour les fourmis charpentières. C’est la terre d’accueil de prédilection pour construire les nids de leurs colonies. Ne gardez pas de ce type de bois à l’intérieur et même au tour de votre résidence.

  • Couvrez bien vos aliments :

Considérant que les fourmis charpentières sont des insectes qui se nourrissent de tout. Ils consomment à partir de sources végétales et animales (c’est-à-dire ce que les humains mangent). Par conséquent, il est nécessaire de conserver les aliments de manière étanche afin qu’ils ne les atteignent pas. Ceci s’ajoute au nettoyage constant de la maison, ne laissant aucun résidu de nourriture à la portée de ces parasites.

  1. comment lutter contre les fourmis charpentières :

Sur le marché, il existe une grande gamme de produits chimique pour exterminer les fourmis charpentières. Plusieurs d’entre eux sont efficaces mais temporaires. Dès que l’effet du produit disparait les fourmis rentrent encore pour envahir à nouveau votre maison. En plus qu’ils ont un effet négatif sur les enfants et les animaux domestiques.

Il existe aussi certaines préparations naturelles tel que :

  • Bâton d’encens, versez quelques gouttes de huiles essentiel sur ce bâton, insérez-le en dessus du trou. La fumez va pousser les fourmis dehors de leurs nids. Servez-vous d’un aspirateur pour les ramasser.
  • Injectez le glu sur les surfaces attaquées par les gâte-bois, aussi que dans l’entrée du nid.
  •  Préparez un mélange d’eau avec du lessive de vaisselle et quelques gouttes de l’huile essentiel de menthe poivrée et de lavante. Versez le dans leur nids
  • Saupoudrez de sel sur le bois abimé, et tout autour du nid. C’est une méthode ancienne  utilisée dans le traitement des fourmis charpentières.  
  • En conclusion, vous avez un grand choix de produits et de recettes à appliquer. Mais si vous manquez de connaissances et d’expérience dans le domaine d’extermination des fourmis charpentières, votre mission sera très difficile, fatigante et ennuyante. Il ‘y a toujours une stratégie à suivre pour arriver en fin à se débarrasser des rênes. Pour achever ce but vous avez certainement besoin d’un expert ( parfois d‘une équipe complètes en cas d’avoir plusieurs nids), pour découvrir tous les nids (la nidification des fourmis charpentières se fait généralement dans bois mais aussi dans les fissures des mur, sous les tiroirs…). 
  • Les fourmis charpentières sont tellement dangereuses si elles ne sont pas exterminées. Leurs nombres se multiplient très rapidement, aussi que le nombre de nids et de colonie. Ce phénomène menace d’endommager les fondations des bâtiments et d’abattre les arbres. Pour cette raison il est forcément conseiller de contacter une société spécialiste dans l’extermination des fourmis.